"Insecticide Mon Amour" au Bourg-Dun

Insecticide Mon Amour au Bourg-Dun

>> Télécharger le flyer <<


Plus d'infos

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE, RÉSERVATION CONSEILLÉE
Les Défis Ruraux - 02.32.70.19.50 - contact(at)defis-ruraux.fr

18H - Visite commentée de la ferme de Marc Rabourdin : une ferme engagée dans la réduction des produits phytosanitaires. Membre du réseau Déphy, Marc Rabourdin expérimente depuis de nombreuses années le désherbage mécanique et des moyens de lutte contre l’érosion.

19H - Projection de Insecticide Mon Amour dans le cadre de Fermes en Débat.
Pensez à bien vous couvrir : la projection a lieu dans un hangar.

>> Téléchargez le programme ici <<

Soirée proposée dans le cadre du plan Ecophyto. Action pilotée par les ministères en charge respectivement de l’environnement et de l’agriculture, avec l’appui financier de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques, par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto.

Événement proposé dans le cadre de "Fermes en débat". Une opération mise en place par les Défis Ruraux, avec le soutien financier du département de Seine-Maritime, de la région Normandie, de l'État dans le cadre du Programme national pour l'alimentation et le Plan Écophyto, de l'Onema et du Crédit Mutuel.


Bande-annonce de "Insecticide Mon Amour"


Synopsis

« Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants » (Antoine de Saint-Exupéry)

Pesticides, insecticides, engrais, toujours plus de producteurs agricoles et de consommateurs s’élèvent contre les vieilles mauvaises habitudes, s’interrogent, constatent, s’alarment. Quelque chose ne va pas dans notre modèle agricole, il est grand temps d’en changer radicalement pour adopter une voie plus respectueuse de la nature et de notre santé. Un sujet battu et rebattu ?

Impossible de le penser si l’on constate que l’État lui-même pousse les préfectures à ordonner des traitements pesticides (à l’instar du traitement des vignes contre la cicadelle), qui vont à l’encontre du bon sens comme le constate ici Guillaume Bodin réalisateur de ce film et également ouvrier agricole.
Avec sa caméra, il retrace l’affaire du vignoble de Bourgogne, depuis l’apparition des premier premiers foyers de flavescence dorée, maladie fatale transmise par le charmant petit insecte. De quoi s’agît-il ? Quelle attitude a été adoptée par les professionnels ? Les précautions d’utilisation des produits, vis-à-vis des cours d’eau, habitations, écoles, vents, sont-elles respectées alors que les dérogations sont accordées à la pelle ? Comment en est-on arrivé là ?

La force du film réside dans la pertinence des intervenants choisis, nombreux, pour évoquer ces questions de manière simple et posée. Où l’on croise Lydia et Claude Bourguignon et surtout Thibault Liger-Belair, poursuivi pour avoir refusé de traiter ses vignes. Les différents services de l’État ne s’exprime pas face à la caméra…
Ce documentaire raconte une belle histoire de résistance, constructive et positive, même si les dangers sanitaires et les absurdités administratives qu’il pointe sont loin d’être neutralisés.

Propriétés de l'événement

Date de l'événement vendredi 14 octobre 2016 18:00
Date de fin vendredi 14 octobre 2016 21:00
Lieu
Ferme de Marc Rabourdin
47 Route d'Englesqueville, 76740 Le Bourg-Dun, France
Ferme de Marc Rabourdin

Documentaires à découvrir !

Zéro Phyto 100% Bio

Le documentaire des cantines bio et des villes sans pesticides.

Zéro Phyto 100% Bio en avant-première au cinéma - Sortie nationale le 31 janvier 2018

Insecticide Mon Amour

Une enquête de plus de 2 ans autour du problème des traitements obligatoires aux insecticides contre la flavescence dorée dans le vignoble bourguignon.

Insecticide Mon Amour - Film documentaire

La Clef des Terroirs

Entre passion et poésie, ce film documentaire retrace la vie de vignerons ayant choisi de travailler au plus proche de la nature.

La Clef des Terroirs - Film documentaire

Retrouvez MOI sur les réseaux sociaux

Le realisateur de documentaire Guillaume Bodin au domaine de la soufrandiere à vinzelles Guillaume Bodin

Je voulais devenir vigneron en biodynamie mais les traitements chimiques ont tout remis en question. Je me suis reconverti dans le documentaire.

Suivez-moi sur INSTAGRAM - FACEBOOK - TWITTER

0
Partages

Aimez-vous ce que vous avez lu ?

Partagez-le autour de vous !

0
Partages